L’Agence mondiale antidopage (AMA) a suspendu le laboratoire de New Delhi pour une durée maximum de 6 mois. En cause, des irrégularités dans ses méthodes d’analyses.

Les experts de l’AMA, en visite dans le laboratoire, ont relevé des irrégularités dans la méthode d’analyse. Par conséquent, et ce dès le 20 aout dernier, le laboratoire a été mis en suspend. Durant toute la durée de la suspension, les échantillons à analyser sont confié à un autre laboratoire, agréé. “Cela vise à permettre de continuer à produire des analyses de grande qualité des échantillons, tout en préservant la confiance des athlètes dans le processus et plus généralement dans le système antidopage”, explique l’AMA.
Le laboratoire aura la possibilité de faire appel de cette suspension ou demander à être réaccrédité au bout de six mois, dans le cas où les procédures d’analyse ont été mises en conformité.