Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

La Française Tess Ledeux a remporté sa première médaille d’or aux X-Games d’Aspen vendredi, dans les montagnes Rocheuses du Colorado. La jeune freestyleuse de 18 ans s’est imposée sur l’épreuve du big air devant les Suissesses Mathilde Grémaud (2e) et Sarah Hoefflin (3e). Elle s’était déjà illustrée sur cette prestigieuse compétition de ski freestyle que sont les X-Games avec l’argent en slopestyle en 2017, le bronze au big air en 2018 et même l’or au big air l’été dernier sur l’édition estivale de la compétition à Oslo. Mais c’est la première fois que la Française s’empare du métal doré aux USA, à Aspen, le Graal pour tout freestyleur !

La Française Perrine Laffont a remporté samedi, à Mont Tremblant au Canada, la 4e étape de la Coupe du monde de ski de bosses 2019-2020, continuant ainsi son impressionnant sans-faute ! La championne olympique de 21 ans a devancé la Kazakhe Yuliya Galysheva et la Russe Anastasia Smirnova. Après son succès en ouverture de la saison à Ruka en Finlande, et ses deux victoires consécutives dans la station chinoise de Thaiwoo, la skieuse ariégeoise signe un quatrième triomphe en quatre courses. Elle écrase totalement le classement général de la Coupe du monde avec ses 400 points, loin devant sa première poursuivante Galysheva (182 pts).

L’Estonienne Kelly Sildaru, jeune prodige du ski freestyle, a ajouté deux nouvelles breloques en or à sa collection de médailles ce week-end, lors des X-Games d’Aspen dans le Colorado. La skieuse de 17 ans a en effet remporté les épreuves de halfpipe et de slopestyle pour cumuler désormais neuf médailles dans cette prestigieuse compétition (dont 5 en or). Elle égale ainsi le record détenu par le snowboardeur américain (triple champion olympique) Shaun White et le skateur multiple champion du monde Nyah Huston de « l’ado le plus médaillé » des X-Games

La N.1 mondiale Ashleigh Barty s’est qualifiée pour les quarts-de-finale de l’Open d’Australie (AO 2020) dimanche, à Melbourne, en battant en trois sets l’Américaine Alison Riske (19e), 6-3, 1-6, 6-4. L’Australienne de 23 ans affrontera la Tcheque Petra Kvitova (N.8) pour une place dans le dernier carré de la compétition. Les autres affiches des quarts opposeront la Roumaine Simona Halep (N.3) à l’Estonienne Anett Kontaveit (31e) ;  l’Américaine Sofia Kenin (14e) à Tunisienne Ons Jabeur (78e) ; et, enfin, l’Espagnole Garbine Muguruza (32e) à la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (30e). 

Les handballeuses brestoises ont plutôt bien négocié leur entrée au tour principal de la Ligue des Champions dimanche, à domicile. Pour leur premier match à ce stade avancé de la compétition, les Bretonnes ont tenu tête aux Hongroises de Györ, triple tenantes du titre (27-27). C’est un beau résultat pour les joueuses de Laurent Bezeau face à cette formation considérée comme l’une des meilleures équipes du monde. Le BBH reste donc invaincu en Europe après six victoires en six matchs au premier tour. Avec neuf points en tête du classement comme Györ, le club du Finistère (au tour principal pour la première fois de son histoire !) peut envisager la qualification pour les quarts-de-finale. 

L’autre club tricolore engagé dans la Ligue des Champions, Metz, a lui aussi réalisé une belle performance ce week-end en remportant son duel face aux Russes de Rostov (23-20). Les Mosellanes, championnes de France en titre, confortent donc leur place en tête de leur poule. Qualifié pour le Final Four de la C1 pour la première fois de son histoire l’an passé, le club lorrain espère retourner à Budapest en mai pour faire mieux que sa 4e place de 2019.

La Française Anaïs Bescond a terminé 3e de la mass-start de Pokljuka (Slovénie) ce dimanche, comptant pour la Coupe du monde de biathlon 2019-2020. L’épreuve a été remportée par la Suédoise Hanna Oeberg en 34 minutes 14 secondes 4/100e, devant l’Italienne Lisa Vittozzi (2e, à 6.50). Bescond est arrivée avec 27 secondes de retard sur Oeberg mais s’offre un 3e podium en Slovénie après le bronze sur l’individuel vendredi, et l’or au relais mixte simple avec Emilie Jacquelin samedi. Le biathlon tricolore s’est également distingué sur l’épreuve du relais mixte puisque le quatuor composé de Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, Justine Braisaz et Julia Simon a terminé premier devant la Norvège et l’Allemagne. 

Mikaela Shiffrin, qui contrairement à ses habitudes avait enchaîné les 2emes places ces dernières semaines, a remis les pendules à l’heure ce week-end à Bansko, en Bulgarie. Leader de la Coupe de la monde de ski alpin et triple tenante du titre, l’Américaine de 24 ans a commencé par s’imposer sur la  première descente vendredi, son 2e succès en carrière dans cette discipline. Elle a ensuite enfoncé le clou dimanche, en remportant également le Super-G dans la station bulgare. Il s’agit des 65e et 66e victoires en Coupe du monde de la skieuse de Vail. Elle n’est plus qu’à une longueur du nombre de succès sur le circuit de l’Autrichien Marcel Hirscher. Elle se rapproche également fortement du record féminin de sa compatriote retraitée Lindsey Vonn (82), et du record absolu de la légende suédoise Ingemar Stenmark (86). 

L’équipe de France féminine de rugby à VII a décroché la médaille de bronze de l’étape du circuit mondial disputée à Hamilton ce week-end. Les Bleues ont été battues en demi-finale par la Nouvelle-Zélande (19-7), avant de se reprendre lors du match pour la troisième place contre l’Australie, où elles ont inscrit trois essais (19-14). 

La Russe Alena Kostornaia a remporté la médaille d’or des Championnats d’Europe 2020 de patinage artistique samedi à Graz, en Autriche. La nouvelle championne de 16 ans s’est imposée avec un total de 240,81 points. Elle a devancé ses compatriotes Anna Shcherbakova (237,76 pts) et Alexandra Trusova (225,34 pts), 15 ans toutes les deux, qui s’étaient illustrées en devenant les premières patineuses à réussir le quadruple saut dans l’histoire de la compétition continentale. 

La Française Romane Dicko (+78kg) a remporté ce week-end le Grand Prix de judo de Tel Aviv en dominant en finale la Néerlandaise Tessie Savelkouls sur ippon. Un beau résultat à six mois des Jeux olympiques de Tokyo-2020. La judoka de 20 ans avait réalisé une entrée tonitruante dans le monde des seniors en 2018 en remportant la médaille d’or aux Championnats d’Europe, déjà à Tel Aviv. Mais elle avait dû se faire opérer de l’épaule droite quelques semaines après, l’éloignant des tatamis pendant près de 18 mois. Elle avait tenté un premier retour lors du Grand Slam d’Osaka fin novembre, mais il s’était soldé par une défaite au 1er tour contre la Sud-Coréen Kim Ha-yun (qu’elle a dominée en demi-finale samedi en Israël).Elle aura l’occasion de se frotter au gratin mondial du judo dans deux semaines, lors du Grand Slam de Paris (8-9 février).

Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quintuple tenants du titre en danse sur glace, ont été battus aux Championnats d’Europe 2020 de patinage artistique samedi à Graz, en Autriche. Le duo tricolore, qui était archi-favori à sa propre succession, a été devancé de quelques dixièmes seulement par les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katstalapov (220,28 points pour les Français, contre 220,42 pour les vainqueurs). Les deux danseurs originaires de Clermont-Ferrand ne s’étaient pas inclinés depuis les JO de 2018, et même depuis 2014 au niveau européen. Un autre couple russe composé d’Alexandra Stepanova et d’Ivan Bukin complete le podium.