Des sportifs américains, à l’image de John Carlos exclu des Jeux olympiques de Mexico en 1968 pour avoir levé le poing contre la ségrégation raciale, veulent un changement des règles du CIO pour supprimer un passage sur l’interdiction des athlètes de manifester leurs opinions politiques, religieuses ou raciales pendant les Jeux.

“Carlos et Smith ont tout risqué pour défendre les droits de l’Homme et leurs convictions, et ils continuent à inspirer chaque génération. Il est temps que les mouvements olympique et paralympique honorent leur courage plutôt que de dénoncer leurs actes”, ont indiqué les signataires. 

Avant d’ajouter : “Les athlètes ne seront pas réduits au silence plus longtemps. Les Comités internationaux olympique et paralympique ne peuvent continuer à punir ou écarter les athlètes qui prennent la parole pour défendre ce en quoi ils croient, en particulier quand ces convictions incarnent les objectifs de l’olympisme.”