Les lits écologiques en carton prévus pour le village des athlètes aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 “résisteront” à l’activité sexuelle des sportifs, à condition d’être pas plus de deux, à déclaré le fabricant.

Le basketteur australien Andrew Bogut doute un peu de ces lits dits écologiques fabriqués par Airweave. “Très bonne initiative… jusqu’à ce que les athlètes finissent leur compétition et que les milliers de préservatifs distribués dans le village commencent à être utilisés“, a-t-il récemment écrit sur Twitter. De son coté, la compagnie a assuré à l’AFP que les lits étaient prévus pour supporter jusqu’à 200 kilos. “Nous avons mené des expériences, comme jeter des poids sur les lits. (…) Tant qu’ils s’en tiennent à deux personnes dans le lit, ils devraient être assez solides pour supporter la charge“.

Aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, 450 000 préservatifs avaient étaient distribués au village olympique, ce qui représente 42 préservatifs par athlète.