Isabelle Lamour a fait savoir, juste après la réélection de Denis Masseglia qu’elle va déposer un recours pour contester les conditions du scrutin.

Après la réélection pour quatre années de Denis Masseglia à la présidence du CNOSF, Isabelle Lamour, candidate à la présidence du CNOSF, a fait savoir qu’elle va déposer un recours sur les conditions du scrutin. Isabelle Lamour proteste contre la tenue d’une assemblée générale juste avant le vote qui permet d’exposer le bilan du candidat sortant. Elle a été devancée dans l’élection par le président sortant de 556 voix contre 385.