Le forum mondial du sport Doha Goals, organisé au Qatar, a ouvert lundi sa troisième édition qui réunit, pendant trois jours, des hommes politiques, investisseurs et sportifs. Le sport est un moyen de progrès social et de développement économique, a lancé le Premier ministre du Qatar, cheikh Abdallah Ben Nasser Al-Thani, à l’adresse des participants réunis à l’Aspire Zone, un immense complexe d’installations sportives à la pointe des dernières technologies.

Ce forum, dont la première édition s’était tenue en décembre 2012, s’inscrit dans la stratégie du Qatar qui a fait du sport l’un de ses principaux fondements, a-t-il ajouté. Petit pays de quelque 2 millions d’habitants, mais riche en gaz naturel et en pétrole, le Qatar a fait du sport un des fers de lance de sa diplomatie, investissant dans des clubs européens et multipliant les candidatures pour les grands événements comme les coupes du monde de handball en 2015 et de football en 2022.

Etaient présentes à l’ouverture de Doha Goals des personnalités politiques, dont le président du Gabon Ali Bongo et le secrétaire d’Etat français aux sports, Thierry Braillard, qui a prôné des partenariats dans le sport.