Le surf, le skateboard, l’escalade et le breakdance feront bel et bien partie du paysage olympique dès les Jeux de 2024 à Paris.

Le CIO (Comité international olympique) a -enfin- donné son accord ! Si trois de ces sports (escalade, skateboard et surf) seront bien présents aux JO de Tokyo de 2020 en tant que sports additionnels, il faudra quand même qu’ils passent un dernier examen face à la commission exécutive, en décembre 2020, ce qui signifie que le CIO pourrait retirer l’un des sports des olympiades. “Nous avions décidé que la créativité serait au coeur de ces Jeux et qu’ils seraient innovants“, a déclaré à la presse Tony Estanguet, patron du comité d’organisation de Paris-2024. De son côté,  Samira Ashgari, membre afghane du CIO, a ajouté :  “Je me félicite du choix de ces quatre sports additionnels”.  Ces quatre sports représentent 248 athlètes en plus, dont 32 pour le breakdance, 72 pour l’escalade, 96 en skateboard et 48 en surf. Pour compenser ce surplus de sportifs, le CIO devra supprimer des quotas dans d’autres sports.

En plus de ces sports additionnels, le Parkour pourrait également faire son entrée à Paris. Cette discipline est née en France au début des années 90, et la Fédération internationale de gymnastique voudrait voir cette pratique aux Jeux olympiques.