Béryl Gastaldello, qui a fait un carton aux Championnats d’Europe à Glasgow en remportant entre autres le 50 m dos, a déclaré que ce lui plaît, “c’est le challenge mental”.

Je suis contente, c’est un peu dur d’être deuxième encore une fois évidemment, mais je suis fière de moi, parce que je veux vraiment faire toutes les courses et c’est le prix à payer. Pour le relais, il ne me restait plus grand-chose, j’ai eu envie de respirer tout de suite. J’ai un programme chargé, ça fait quand même beaucoup. C’est compliqué, c’est un challenge mental et c’est ça qui me plaît. Je mise beaucoup sur le 100 m papillon demain (dimanche)“. Concernant les clés de la réussite, “je fais un gros travail psychologique. Je suis encore un petit peu en difficulté mais ça va beaucoup mieux. J’ai beaucoup plus d’énergie. Je reprends ma vie normale, et ça se voit dans l’eau, je m’entraîne mieux, je dors mieux, je récupère plus vite… En tout cas, j’ai fait un bon début de saison et ça, on ne me l’enlèvera pas.”