La nageuse lituanienne Ruta Meilutyte,  championne olympique de brasse en 2012, a annoncé ce mercredi mettre un terme à sa carrière sportive, un an après avoir annoncé être dépressive, et après avoir manqué à l’appel à trois test antidopage.

Cette annonce intervient alors que la Fédération lituanienne de natation a indiqué au début de mois que la jeune nageuse risquait une suspension de minimum un an pour avoir manqué trois tests antidopage, et qu’elle ne participerait donc pas aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. “La nageuse a assumé sa totale responsabilité d’avoir manqué tous les tests“, a indiqué la Fédération. La championne, qui compte une vingtaine de médailles d’or à son compteur, a déclaré dans un communiqué : “Je suis prête à commencer un nouveau chapitre de ma vie. Merci à tous ceux qui m’ont soutenue sur cette route“, avant de préciser qu’elle voulait reprendre ses études et “vivre des choses simples, grandir, mieux se connaître et mieux connaître le monde“.