L’Espagnol Marc Marquez (Honda) a dû être réopéré du bras droit lundi à cause d’un “accident domestique” en tentant d’ouvrir une baie vitrée, a précisé jeudi le “team manager” de son équipe, Alberto Puig, dans des propos recueillis par l’AFP.

« C’est un accident domestique chez lui alors qu’il essayait d’ouvrir une
porte vitrée qui a créé une grosse douleur et cassé la plaque »
destinée à
consolider la fracture de son humérus droit subie lors d’une chute en course, a indiqué Alberto Puig en marge du Grand Prix de République tchèque ce week-end. Marquez, qui s’est blessé lors du premier GP de la saison en Espagne le 19 juillet, est forfait ce week-end, après avoir tenté sans succès de reprendre le guidon la semaine suivante pour participer à la deuxième course sur le même circuit de Jerez.

« C’est probablement à cause du stress provoqué à cette période que c’est
arrivé mais il est clair que c’est arrivé après le Grand Prix »
, a assuré
l’ancien pilote, désormais dirigeant d’équipe. « Marc est venu à Jerez avec
l’accord des médecins qui n’imaginaient pas que cette plaque pouvait casser. Si nous en avions eu connaissance, Marc n’aurait jamais essayé »
de revenir si près de sa première opération, le 21 juillet. « Désormais, Marc va continuer le processus de rééducation et de consolidation de l’os et on verra quand il sera prêt », a-t-il conclu. « Il est très fort mentalement et physiquement, donc il va prendre les choses comme elles sont et revenir quand ce sera possible. »