Le Sud-Coréen Yun Sung-bin est devenu champion olympique de skeleton vendredi sur la piste de PyeongChang, devant le Russe sous bannière olympique Nikita Tregubov et le Britannique Dom Parsons.

Le Sud-Coréen Yun Sung-bin a remporté vendredi le skeleton olympique de PyeongChang, devant un public venu en nombre le soutenir au matin du Nouvel an du calendrier lunaire coréen. Il rapporte à son pays, hôte de l’événement, sa deuxième médaille d’or de ces JO 2018 après le sacre de Lim Hyo-jun en short-track.

Yun, N°1 mondial et récent vainqueur de la Coupe du monde, a été sacré sur un temps cumulé de 3 min 20 sec 55/100e. Il a devancé le Russe sous bannière olympique Nikita Tregubov (+ 1 sec 63/100e) et le Britannique Dom Parsons (+ 1 sec 65/100e).