Peter Seisenbacher, 59 ans, champion olympique en 1984 et 1988, a été condamné à cinq ans de prison ce 2 décembre pour viols sur mineurs, dont l’une des victimes était âgée de 9 ans.

Devant le tribunal de Vienne ce lundi, plusieurs victimes se sont exprimées, dont une jeune fille qu’il entraînait, qui avait 9 ans au moment des faits. Celle-ci a confié avoir été victime de violences sexuelles pendant trois ans de la part du judoka autrichien. Les faits se seraient déroulés entre les années 1990 et 2000, alors qu’il était leur entraîneur.

Peter Seisenbacher, qui avait mis fin à sa carrière sportive en 1988, ne s’était pas rendu à son procès d’assises en décembre 2016, et s’était enfui en Ukraine. Il a écopé de 5 ans d’emprisonnement sur les 10 encourus. Les les deux parties au procès peuvent faire appel du jugement.