En s’imposant contre la Japonaise Miku Tashiro en finale des – de 63 kgs, Clarisse Agbegnenou décroche son quatrième titre mondial et devient la judocate française la plus titrée de l’histoire.

Ça a été très très dur,  Je suis tellement contente de l’avoir fait. Je l’ai fait avec mes tripes, au bout du bout. Mais ça fait du bien. J’ai réussi ! Tout le monde m’attend mais je vois que je ne lâche pas même quand c’est dur. Je suis fière de moi aujourd’hui. J’étais contente d’avoir réservé mon gaz pour la finale qui allait être très dure. C’est l’avant-Jeux et aux Jeux je sais à quoi m’attendre. C’est bien d’avoir une préparation comme ça. Je suis fière, j’ai été tenace. Je n’aurais pas imaginé, en commençant le judo, que j’allais gagner quatre fois. Je l’ai fait, j’ai ouvert le compteur pour la France, j’espère qu’il y en aura d’autres derrière. ” a déclaré l’immense championne à la sortie du tatami.