Clarisse Agbegnenou a décroché sa troisième couronne européenne (-63 kg) , vendredi à Tel-Aviv, redorant le blason des Bleus dans un Euro de judo globalement raté.

Avant l’ultime journée de compétition, la France ne compte qu’une seule médaille. Loin, très loin, des dix breloques visées par le directeur des équipes de France, Stéphane Traineau.

Agbegnenou a vaincu en finale la Slovène Tina Trstenjak, sa rivale N.1 qui était tenante du titre et l’avait privée d’or à Rio. Voilà pour la bonne nouvelle.

Parmi les déceptions, les éliminations précoces de Marie-Eve Gahié (-70 kg), Amandine Buchard (-52 kg) et Hélène Receveaux (-57 kg) chez les dames. Et les échecs de Luca Otmane (-73 kg) et Jonathan Allardon (-81 kg) chez les hommes. Alpha Djalo (-81 kg) a atteint les quarts de finale mais a raté la médaille.

Samedi, Audrey Tcheuméo (-78 kg), Cyrille Maret (-100 kg) et Romane Dicko (+78 kg) défendront les couleurs françaises sur le tatami.