Direction Espoo en Finlande pour les Bleues. Pour la première fois de l’histoire du hockey sur glace féminin français, les joueuses participent à la Coupe du monde féminine élite. Dans cette optique, les Françaises évolueront, jusqu’au 14 avril, au milieu des 10 meilleures nations mondiales, dont parmi elles le Canada, les États-Unis ou encore la Suède.

C’est un événement attendu par beaucoup de fans, mais surtout par les 2500 hockeyeuses françaises. L’Élite. Le graal. Cela faisait 6 ans que la France évoluait en Division 1B puis Division 1A (niveau juste au-dessous de l’Élite), et autant de temps que l’équipe attendait de pouvoir monter au meilleur niveau. Ce résultat est donc réelle fierté pour la capitaine Marion Allemoz, qui a déclaré, lors d’un entretien accordé à la Fédération de hockey sur glace : « y être arrivé maintenant, c’est la récompense de tout le travail fourni sur ces dernières saisons. C’est très positif. » Et malgré le fait que la France ne soit pas la favorite dans la compétition, l’attaquante déclare « nous sommes l’équipe la moins bien classée donc peut-être sous-estimée, et on ne nous attend pas forcément mais à nous de montrer de quoi on est capable et tout donner à chaque match ! On a toutes hâte de découvrir l’organisation d’une telle compétition mais il ne faudra pas être perturbées par l’extérieur, et savoir rester concentrées pour bien démarrer ce Mondial.»

 

 

 

 

Objectif premier : le maintien

Conscientes que gagner ce mondial sera difficile, les Bleues gardent en tête l’objectif du maintien dans la compétition. « Nous en sommes capables donc l’objectif sera de poser des problèmes à toutes les équipes et de saisir nos chances (…) Et même si c’est notre premier Mondial Élite, le groupe pourra s’appuyer sur toute l’expérience accumulée ensemble ces dernières années », explique la capitaine. D’autre part, détail pour le moins très important, les Bleues ont, en février dernier, remporté le tournoi des quatre nations face à la Hongrie, la Norvège ainsi que la Slovaquie. Enfin, lors de sa préparation au mondial, l’équipe de France a remporté son match 2 à 0 face à l’Allemagne, équipe qu’elle affrontera de nouveau dans ses matchs de poule. À l’issue de cette première phase, les trois premières équipes du groupe dans lequel figure la France se qualifient pour les quarts de finale, tandis que les deux dernières seront reléguées en Division A.

 

À cette occasion, l’équipe Télématin de France 2 a rencontré les joueuses.

 

 

 

 

 

 

 

Calendrier des matchs de l’équipe de France aux horaires français :

  • Jeudi 4 avril : France – Japon (17h00)
  • Vendredi 5 avril : République tchèque – France (15h00)
  • Dimanche 7 avril : France – Suède (15h00)
  • Lundi 8 avril : Allemagne – France (17h00)

Vanessa Maurel