L’équipe de France s’est lourdement inclinée 4-0 pour le premier de ses deux matches amicaux face à la Slovénie, vendredi à Bordeaux. Les Bleus peuvent néanmoins se satisfaire de l’accueil que leur a réservé Mériadeck.

Tout était réuni pour une grande soirée de hockey. Vendredi soir, l’équipe de France a été fêtée comme il se doit par le fantastique public de la patinoire Mériadeck de Bordeaux, annoncée à guichets fermés pour l’occasion. Mais les effets pyrotechniques aperçus à l’entrée des joueurs ont trop vite laissé place aux éclairs slovènes.

Pénalisés à de nombreuses reprises dans le premier tiers, les Bleus voient leurs adversaires marquer les premiers (1-0, 11ème), en supériorité numérique, et par l’intermédiaire d’Andrej Tavzelj, l’ancien défenseur des Dragons de Rouen. Les joueurs de Dave Henderson peinent à réagir et encaissent un second but signé Anze Kuralt juste avant la fin du 1er tiers (2-0, 19ème).

Le deuxième acte est beaucoup moins engagé. Les Bleus tentent de revenir dans la partie. En face, le bloc défensif slovène fait front et parvient à protéger Andrej Hocevar, le gardien du GamYo Epinal. Les Français reculent face à la bonne organisation de la sélection adverse et vont chercher une troisième fois le palet au fond de leur cage suite à un tir de Sabolic (3-0, 37ème).

Mériadeck pousse l’équipe de France. Malgré tout, les Slovènes réussisent à garder le contrôle du palet pour aller tromper Ronan Quemener une quatrième et dernière fois, par l’intermédiaire de Snoj (4-0, 58ème).

Samedi, les Bleus retrouveront les Slovènes à Anglet pour tenter de prendre leur revanche.

FFHG