Los Angeles, qui s’est imposé 3-0 au Madison Square Garden, mène désormais 3-0 face au New York Rangers en finale de la Coupe Stanley. Les Californiens ne sont plus qu’à une victoire du titre qui serait le deuxième en trois ans. Les Rangers doivent réaliser un miracle pour l’empêcher.

Cette fois, la franchise californienne n’a pas attendu d’être dos pour réagir. Elle est allée s’imposer 3-0 au Madison Square Garden lundi, après avoir eu besoin d’une prolongation pour faire la différence dans les deux premiers matches. Les buts ont été inscrits par Jeff Carter (dans la dernière seconde du premier tiers!), Jake Muzzin en supériorité numérique (25e) et Mike Richards (38e).

L’homme du match fut le portier Jonathan Quick, auteur de 32 arrêts. MVP des play-off 2012 dans lesquels Los Angeles avait conquis sa première Coupe Stanley, Jonathan Quick a signé le 9e blanchissage de sa carrière en play-off. Le titre de MVP de la finale lui semble destiné un pourcentage d’arrêts ahurissant de 93,8% dans cette finale.

Le sort semble jeté. La tâche des Rangers est quasi insurmontable. Une seule équipe est parvenue à remporter une finale après avoir perdu les trois premiers matches : les Toronto Maple Leafs… en 1942.

Résultats – Calendrier

Match N.1 A Los Angeles, Los Angeles bat New York 3-2 (après prolongation)
Match N.2 A Los Angeles, Los Angeles bat New York 4-4 (après prolongation)
Match N.3 A New York, Los Angeles bat New York 3-0
Match N.4, mercredi 11 juin à New York
Si nécessaire
Match N.5, vendredi 13 juin à Los Angeles
Match N.6, lundi 16 juin à New York
Match N.7, mercredi 18 juin à Los Angeles