Les New York Rangers ont évité l’humiliation en remportant leur premier match de la Coupe Stanley. Ils ont pris le meilleur sur les Los Angeles King (2-1), mais ils restent encore menés 3 à 1. Les Kings peuvent conclure sur leur glace lors du prochain match.

Dans ce match 4, New York peut remercier son gardien, le Suédois Henrik Lundqvist, qui a réalisé 40 arrêts, dont 15 dans le seul 3e tiers-temps. Si les Rangers ont mené 2 à 0 après des buts de Pouliot et St Louis lors des deux premières périodes, les Kings les ont mis sur la défensive pendant la deuxième partie de la rencontre. Brown a réduit le score à la 9e minute du 2e tiers-temps, puis les Kings ont buté sur Lundqvist ou ont manqué de réussite sur deux tentatives qui se sont arrêtées à quelques millimètres de la ligne.

On peut toujours y croire, les Kings l’ont bien fait eux, a rappelé le portier suédois en référence au 1er tour des play-offs où les Kings étaient menés 3 victoires à zéro par les San José Sharks avant de s’imposer en sept matches. Le sacre des Kings parait cependant inéluctable tant ils dominent leurs adversaires et pourrait intervenir dès vendredi à l’occasion du match N.5 qui aura lieu à Los Angeles. Cette équipe est impressionnante, c’est même parfois effrayant la faculté qu’ont ses joueurs de dominer une rencontre, a concédé Lundqvist.

La tâche des Rangers, dont le 4e et dernier titre remonte à 1994, est quasiment insurmontable : une seule équipe depuis 1939 a réussi à remporter la Coupe Stanley après avoir été menée 3 à 0 : les Toronto Maple Leafs… en 1942. A moins d’un incroyable retournement de situation, les Kings devraient empocher le deuxième titre de leur histoire, deux ans après le premier.

Résultats – Calendrier

Match N.1 A Los Angeles, Los Angeles bat New York 3-2 (après prolongation)
Match N.2 A Los Angeles, Los Angeles bat New York 4-4 (après prolongation)
Match N.3 A New York, Los Angeles bat New York 3-0
Match N.4, A New York, New York bat Los Angeles 2-1
Match N.5, vendredi 13 juin à Los Angeles
Si nécessaire
Match N.6, lundi 16 juin à New York
Match N.7, mercredi 18 juin à Los Angeles