Comme pour les JO, la Russie a été exclue des prochains Jeux paralympiques de Pyeongchang, à la suite du scandale de dopage d’Etat. Mais comme pour les Jeux “valides”, certains athlètes seront autorisés à concourir sous bannière neutre. Le Comité international paralympique (CIP), qui a fait cette annonce ce lundi, est donc sur la même ligne que le Comité international olympique (CIO).

Rappelons que selon le rapport établi par Richard McLaren, la Russie avait mis en place un vaste système de dopage organisé lors des précédents Jeux d’hiver de Sotchi, en 2014.