Le juge d’instruction de l’affaire Cesson-Montpellier a achevé son enquête. Ce match remporté par le club breton face au club héraultais le 12 mai 2012 (31-28) a-t-il été truqué au profit des joueurs-parieurs ? C’est désormais au tribunal d’en décider.

Le parquet prépare ses réquisitions sur la base de l’enquête du magistrat. Des réquisitions qui ne devraient pas être connues avant plusieurs semaines, tant le dossier est complexe.

Karabatic a quitté la France

Rappelons que pas moins de 16 personnes sont impliquées dans ce dossier, accusées d’avoir parié sur ce match, dont 8 joueurs qui évoluaient à l’époque à Montpellier. La plupart d’entre eux ne sont plus au club, à commencer par Nikola Karabatic, qui fait désormais les beaux jours du Barça, en Espagne.

Un rapport d’expert rendu au début du mois de septembre pourrait peser lourd dans cette affaire. Celui-ci fait état d’une convergence d’indice visant à démontrer que les joueurs impliqués ont volontairement laisser filer le match.