L’équipe de France remporte son huitième de finale face à l’Islande (31-25) devant 28.000 spectateurs. En quête d’un sixième trophée planétaire (après 1995, 2001, 2009, 2011 et 2015), les Français resteront à Lille pour disputer leur quart de finale.

Le duel aura duré un mi-temps. Le temps que l’équipe de France se chauffe dans l’arène stade Pierre-Mauroy pour prendre la mesure de son adversaire. Les Français ont rectifié le tir en haussant leur niveau en seconde période pour se détacher de l’Islande. L’Islande ne représentait pourtant pas une grande menace. Orpheline de son stratège Aron Palmarsson, blessé à une hanche, elle n’avait remporté qu’un match de poule, face à la modeste sélection angolaise. Mais elle a posé de gros problèmes aux Bleus en première mi-temps. Didier Dinart a dû prendre un temps mort à 4-7 pour remettre un peu d’ordre dans la maison bleue. Thierry Omeyer n’était pas dans son assiette non plus – 5 arrêts à 29% de réussite – et la France n’avait qu’un court avantage à la pause (14-13). Les Français prenaient définitivement la mesure des Islandais grâce à un départ canon (5 buts à 1) au retour des vestiaires (19-14). Il y avait davantage de vitesse et de variété sur les attaques placées. Karabatic faisait front tandis que Remili retrouvait de l’efficacité de loin. Le jeune Fabregas – élu homme du match – redevenait impeccable au pivot. L’imposant arrière droit Runar Karason maintenait le suspense (25-22) à moins de dix minutes de la fin. Mais trois buts de Daniel Narcisse scellaient le succès tricolore.
Record de spectateurs

Le record d’affluence pour un match du Mondial de handball a été battu samedi à Villeneuve-d’Ascq avec plus de 27.000 spectateurs présents dans les tribunes du stade Pierre-Mauroy pour assister au huitième de finale France-Islande. Le précédent record datait de 1999 lorsqu’environ 25.000 personnes avaient assisté à la finale Suède-Russie (25-24) au Caire. Cela reste loin encore du record absolu – 44.189 spectateurs – établi en 2014 à Francfort lors d’un match du Championnat d’Allemagne.