La Norvège s’est qualifiée pour la première fois de son histoire pour une demi-finale d’un Championnat du monde de handball en maîtrisant la Hongrie (31-28), mardi à Albertville.

Reléguée dans l’ombre par son homologue féminine, qui domine le monde, l’équipe masculine, jamais mieux classée que 6e lors d’un Mondial (1958), a connu son meilleur résultat il y a tout juste un an en terminant au pied du podium de l’Euro (4e). Elle a confirmé ses progrès en dominant de bout en bout la Hongrie, qui avait créé une énorme surprise au tour précédent en écartant le Danemark (27-25), champion olympique en titre. Mais cette fois-ci, Laszlo Nagy (1 but) et ses coéquipiers ont pris l’eau au bout de onze minutes (8-2) sous les assauts de Sander Sagosen (5 buts) et consorts. Gabor Csaszar (11 buts) a sonné le réveil en fin de seconde période, mais l’écart, qui a grimpé jusqu’à +10 (26-16), était trop conséquent.