Finaliste de l’édition 2015 du Championnat du monde, le Qatar a créé une petite surprise en éliminant l’Allemagne (21-20) pour se qualifier pour les quarts de finale du Mondial 2017.

L’élimination de l’Allemagne, championne d’Europe en titre, est la deuxième surprise du Mondial, après l’élimination du Danemark, champion olympique en titre, par la Hongrie (27-25) un peu plus tôt. Les coéquipiers d’Uwe Gensheimer, l’ailier gauche du Paris SG et inhabituellement muet dimanche, ont balbutié leur handball pendant toute la rencontre, mais ont tout de même mené une grande partie de la rencontre, jusqu’à la 58e minute de jeu. Inefficaces en attaque, ils se sont reposés pendant l’ensemble du match sur leur gardien Andreas Wolff, mais les 19 arrêts du portier de Kiel n’ont pas suffi à éviter le naufrage de la Mannschaft. A chaque fois que les champions d’Europe ont réussi à se créer un petit avantage (écart maximum de quatre buts), les Qataris ont toujours recollé, emmenés par leur arrière gauche d’origine cubaine, Rafael Capote, enfin retrouvé à son meilleur niveau. Elu meilleur joueur sur le parquet de Bercy avec 9 buts à son compteur, il a été le héros qatari en fin de rencontre, la défense allemande n’arrivant plus à l’arrêter dans les cinq dernières minutes.

Le Qatar jouera à Bercy sa place pour le dernier carré contre la Slovénie mardi soir.