L’haltérophile ukrainien Oleksiy Torokhtiy a été déchu ce jeudi de son titre olympique remporté aux JO de Londres En 2012 dans la catégorie des 105 kg après avoir été contrôlé position.

 En 2018, l’Ukrainien avait été suspendu à titre provisoire après un réexamen d’échantillons d’urine prélevés lors des Jeux Olympiques de Londres. Mais aujourd’hui, la sanction le condamne à deux ans ans de suspension, pour avoir été contrôlé positif à la testostérone. L’ensemble de ses titres remportés entre le 4 aout 2012 et le 3 aout 2015 ont été annulés.