Ron Galimore, N.2 de la Fédération américaine de gymnastique et ancien champion, a présenté sa démission. Il avait tenté de protéger le docteur Larry Nassar, coupable d’agressions sexuelles sur les jeunes gymnastes américaines sélectionnées en équipe nationale.

Les suites de l’affaire Nassar continuent de secouer le mouvement sportif américain. Malgré la condamnation de l’intéressé à plusieurs peines cumulatives de prison, les têtes tombent. Rappelons que l’affaire est d’un extrême gravité. Le médecin a agressé pas moins de 265 victimes, mineures pour la plupart mineures, au cours de plusieurs années, dont la superstar Simone Biles, quadruple championne olympique en titre. L’ensemble des personnes soupçonnées d’avoir sous-estimé, minimisé ou caché ses agissement sont désormais priées de quitter le monde de la gymnastique.