En étant vainqueur ce dimanche du Championnat USPGA pour la deuxième année consécutive, Brooks Koepka signe sa quatrième victoire en neuf derniers tournois du Grand Chelem.

En plus de signer sa quatrième victoire, le golfeur de 29 ans est surtout devenu le premier double tenant du titre de deux tournois du Grand Chelem ( Championnat PGA 2019 et 2019, US Open 2017 et 2018). En parlant de records, celui-ci a aussi battu celui du parcours, ce jeudi, (63-7) et a bouclé le 2ème tour avec un total de 128 (-12),du jamais vu ! Il comptait plus de sept coups d’avance sur ses adversaires à l’issue du 3ème tour. Pourtant, ce dimanche, la compétition a été plus compliquée que prévu. Dustin Johnson est en effet revenu à un coup, en enchaînant quatre bogeys entre les trous numéro 11 et numéro 14, avant que le golfeur américain Brooks Koepka s’impose avec un total de 272 (-8), soit un avance de deux coups. “C’est peut-être la journée la plus stressante que j’ai jamais passé sur un parcours de golf dans toute ma carrière. Heureusement que cela s’est arrêté“, a confié Koepka.”Dustin Johnson m’a mis la pression, il a réussi un 4e tour incroyable. Il a fallu que je me batte jusqu’au bout (…) Ce titre a été difficile à aller chercher, c’est pour cela aussi que c’est la plus satisfaisante de mes quatre victoires en Grand Chelem. Je suis épuisé mentalement et physiquement“.

De son côté, Johnson, qui a par conséquent terminé à la deuxième place, a déclaré : “J’ai fait ce que je devais faire, je n’ai aucun regret, car Brooks était le plus fort“.