A l’occasion des huit premiers doubles, la Team Europe a pris les devants, après avoir été mené 3-1 dès la matinée.

 

Les Américains ont mal commencé les parties de vendredi matin, mais ont ensuite bien rattrapé le coup. Au final, seul la paire Molinarie – Fleetwood a ramené un point à la Team Europe avec une victoire sur Tiger Woods – Patrick Reed. Dans les autres rencontre, ce sont les Américains qui l’ont emporté avec notamment le succès pour Brooks Koepka et son partenaire Tony Finau. Côté Europe, Rory McIlroy est passé complètement à côté, laissant bien seul le rookie Thorbjorn Olesen face à la paire Dustin Johnson et Rickie Fowler. Dans la dernière partie, la paire Casey-Hatton a, elle, bien failli écrire une très belle page de la Ryder en remontant trois trous de retard, mais Spieth et Thomas l’ont
finalement emporté  sur le fil.

Cet après-midi, c’est le contraire avec plus de chance pour la Team Europe qui a redressé la barre. L’équipe coachée par Thomas Bjorn s’est imposée grâce aux victoires de la paire Poulter-McIlroy. Ce dernier s’est bien rattrapé après avoir été absent des débats ce matin. Les deux hommes ont battu la paire Watson-Simpson. Enfin Sergio Garcia et Alex Noren ont été monstrueux alors que personne ne les attendaient, mais c’est encore une fois la magie de la Ryder Cup.

L’Europe est donc en tête à l’issue de la première journée de compétition sur le score de 5 à 3, avant les matchs du samedi 29 septembre et notamment le retour de Tiger Woods sur le green.