Double tenante du trophée, l’Europe a remporté l’édition 2014 de la Ryder Cup face aux Américains. Victor Dubuisson entre par la grande porte dans la Ryder Cup en apportant à l’équipe d’Europe deux points et demi lors de sa victoire devant les Etats-Unis (16,5-11,5). Il devient le deuxième Français à avoir gagné la compétition après Thomas Levet.

Les Européens, qui menaient 10-6 après les fourballs et les foursomes de vendredi et samedi, l’ont finalement emporté 16,5 à 11,5. L’Europe de la petite balle blanche a aussi découvert un jeune Français. Pour sa première participation, Victor Dubuisson -associé à Graeme McDowell en foursome- a donné deux points et demi à l’Europe. Il a donc fait bien mieux que Thomas Levet, vainqueur en 2004 avec une victoire en simple et deux défaites en foursome. Jouer avec Graeme m’a beaucoup aidé. J’ai très bien joué, mais la raison principale de mon bon comportement lors de ces deux jours était le fait d’évoluer à ses côtés, a reconnu Dubuisson samedi. Même si le Nord-Irlandais, 35 ans et vainqueur de l’US Open 2010, ne tarit pas d’éloges sur le Français (C’est très facile de jouer avec un gars si talentueux. Tout ce que j’avais à faire était de le rendre relax, qu’il prenne du plaisir et se laisser aller !), Dubuisson s’est senti un peu seul dimanche. Il lui a fallu attendre les 12e et 13e trous pour rattraper et dépasser Zach Johnson qui avait pris les devants au 11e. Les deux hommes ont finalement terminé à égalité alors que la Cup était déjà gagnée par l’Europe.

Le capitaine Paul McGinley l’avait même accompagné lors des premiers trous: Nous l’avons préparé pour disputer les simples sans Graeme à ses côtés. Mais ce gars a été bien préparé par Lee Westwood (l’un des cadres de l’équipe d’Europe, ndlr) et Lee sait qu’il sera un joueur de tonnerre ! La France aussi maintenant.