En parallèle de sa carrière en Formule 1 avec Red Bull Max Verstappen compte également se spécialiser dans les championnats du monde virtuels. Un futur champion d’E-sport ?

“Ma victoire aux 24 heures de Spa en simulation cette année a été clairement mon temps fort de l’année en dehors de ce que j’ai fait avec Red Bull Honda en Formule 1. Il y a eu pas mal de rebondissements durant cette course” a-t-il expliqué. “Je compte aller plus loin encore. Je vais beaucoup m’entrainer cet hiver et je vais essayer de bien figurer dans plusieurs championnats du monde virtuels en 2020.”

Reste à voir s’il excellera autant que sur les circuits “basiques”.