Alors que le monégasque Charles Leclerc a prolongé son contrat dans l’écurie rouge jusqu’en 2024, l’heure est au questionnement chez les amateurs de Formule 1. Y aurait-il de la tension entre Sebastian Vettel et son coéquipier ?

On a tous dans la tête l’accident de Intergalos au Grand Prix du Brésil qui a valu la disqualification des deux monoplaces de l’écurie Scuderia Ferrari. Mais depuis ce jour-là, quelle relation entretiennent les pilotes ? Selon Mattia Binotto, il n’y a aucune animosité entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc. Mieux encore, les deux pilotes auraient une relation idéale, solidaire. “Je suis très heureux de la façon dont l’esprit d’équipe s’est développé. Nous sommes très unis et solidaires, y compris les pilotes, malgré ce que certains ont pu insinuer. Un exemple ? Le mardi après l’accident qui avait impliqué Seb et Charles au Grand Prix du Brésil, mon téléphone sonne et je vois s’afficher à l’écran leurs deux noms. Ils s’étaient appelés, s’étaient réconciliés et m’avaient téléphoné pour une conférence à trois, un geste loin d’être anodin : c’était la preuve d’un remarquable esprit de cohésion. D’ailleurs, toujours en ce qui concerne le Brésil, il vaut mieux qu’un épisode comme celui-ci arrive maintenant : cela nous aide à éclaircir les choses en vue de l’année prochaine“, a en effet déclaré Mattia Binotto, patron de l’écurie, lors d’un entretien accordé au magazine Ferrari.