Comme prévu, c’est Nico Rosberg (Mercedes) qui a remporté le Grand Prix d’Allemagne ce dimanche. Le pilote allemand, parti en pole position, a devancé Valtteri Bottas (Williams) et Lewis Hamilton (Mercedes). A noter la prestation du pilote britannique, qui était parti de la 20e place et qui finit tout de même sur le podium.

Chaque Grand Prix semble un peu plus renforcer la domination de Mercedes sur cette saison de Formule 1. Car si Nico Rosberg s’est une nouvelle fois facilement imposé sur ce Grand Prix d’Allemagne, pour la 4e fois de la saison, c’est la remontée fantastique de Lewis Hamilton qui devrait rester dans les annales. Seizième temps des qualifications, puis rétrogradé à la 20e place pour avoir changé sa boîte de vitesse, le Britannique est parvenu à terminer sur le podium, à la 3e place.

Parti en deuxième position Valtteri Bottas a réussi à s’intercaler entre les deux pilotes Mercedes, devant néanmoins contenir les assauts d’un Hamilton enragé jusqu’au bout. Derrière, Sebastien Vettel (Red Bull) et Fernando Alonso (Ferrari) se sont livrés une belle bataille pour avoir le droit d’intégrer le Top 5. Mais la bonne place du pilote espagnole ne devrait pas redonner le sourire à la Scuderia, qui a perdu Felipe Massa dès le premier tour de piste. Ce dernier a percuté la voiture de Kevin Magnussen dans le premier virage et a fait plusieurs tonneaux.

Au classement des pilotes, c’est évidemment Nico Rosberg qui fait la bonne opération sur son équipier. Il compte maintenant 14 points d’avance sur Hamilton alors que l’on se trouve dans la deuxième partie de saison.