Alors qu’il n’était que 14e sur la grille de départ, Lewis Hamilton a remporté dimanche le Grand Prix d’Allemagne. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, son rival Sebastian Vettel a été contraint à l’abandon. Le Britannique reprend la tête du championnat du monde de Formule 1.

Nouveau passage de témoin dans le championnat du monde de Formule 1. Lewis Hamilton (Mercedes) s’impose à Hockenheim et reprend le siège de leader à Sebastian Vettel (Ferrari), contraint à l’abandon.

Le Britannique, qui n’était que 14e sur la grille de départ, réalise un coup fumant. Il s’est imposé devant son coéquipier Valtteri Bottas, prié de ne pas le doubler en fin de course. Kimi Raïkkönen (Ferrari) complète le podium.