Le champion du monde de Formule 1 a pris la parole après le décès tragique de George Floyd. Lewis Hamilton a dénoncé le silence du monde de la Formule 1 qu’il décrit comme “dominé par les blancs”.

Je vois ceux d’entre vous qui gardent le silence, certains d’entre vous la plus grande des stars et pourtant vous restez silencieux au milieu de l’injonction. Pas un signe de personne dans mon industrie qui est bien sûr un sport dominé par les blancs. Je suis l’une des seules personnes de couleur là-bas et pourtant je suis autonome. J’aurais pensé maintenant que vous verriez pourquoi cela se produit et que vous en parliez, mais vous ne pouvez pas vous tenir à nos côtés. Sache juste que je sais qui tu es et je te vois” a déclaré via Instagram Lewis Hamilton, 35 ans, avant d’ajouter : “Il ne peut pas y avoir de paix tant que nos soi-disant dirigeants n’enclenchent pas de changements, pas seulement en Amérique, mais au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie et partout ailleurs