L’écurie Williams a annoncé ce mercredi sa nouvelle arrivée. Il s’agit de Roy Nissany, présenté comme le premier coureur automobile israélien en F1 (techniquement, son père l’a été avant lui en participant à une séance d’essais libre en 2005).

À 25 ans, Nissany, qui a la nationalité française et israélienne, n’est pas tout à fait inconnu dans le milieu de la F1. En effet, le pilote avait déjà réalisé des tests en 2014 avec l’écurie Sauber, et a effectué des essais avec l’écurie Williams à Abou Dhabi. Né à Tel-Aviv, Nissany est aussi le fils de Chanoch Nissany, qui a lui-même participé à une séance d’essais libre pour Minardi en 2005, à 42 ans.

Néanmoins, Roy Nissany intègre l’équipe Williams pour l’ensemble de la saison en tant que pilote d’essai. “Roy a démontré ses talents dans les tests d’après-saison à Abou Dhabi et nous avons été extrêmement impressionnés (…)“, a déclaré Claire Williams, directrice générale adjointe de l’écurie.”Vous voulez les meilleurs coureurs automobiles… mais vous voulez aussi les coureurs qui sont des joueurs d’équipe et à ce titre, il a été incroyablement assidu au cours de ces tests”. Claire Williams a aussi mentionné le fait qu’avoir un pilote israélien était “historique”. Roy Nissany, 4ème aux Wolrd Series de Formula V8 3500cc en 2016 et qui va désormais évoluer aux côtés du Britannique George Russel et du Canadien Nicolas Latifi, prend lui aussi ce statut très au sérieux. “Je vais conduire dans les séances d’essais libres, donc tester les voitures et donner des feedbacks pour permettre de développer la voiture de 2021 avec l’espoir d’être moi-même être au volant”, a-t-il déclaré à l’AFP.