Après une bonne première saison chez Ferrari, le futur leader de la Scuderia en 2021, Charles Leclerc, avour qu’il est encore loin d’un titre mondial.

“Est-ce que je rêve d’être champion du monde ? Je ne sais pas à quoi m’attendre, je ne l’ai jamais été ! Ce qui est certain c’est que je dois travailler et que nous avons encore un long chemin à faire pour y arriver. De mon côté je suis heureux de mon propre développement mais il reste encore tant à faire. Donc pour répondre à la question, oui j’espère rencontrer ce succès un jour mais j’en suis encore loin”, a lâché le pilote Ferrari.

Avant d’ajouter : “Je vais me coucher chaque soir et je me réveille chaque matin avec une seule envie : piloter. Cela me manque tellement. C’est ce que j’aime le plus faire mais avec cette crise du Covid-19 c’était impossible de piloter nulle part. Alors je m’entraine plus que jamais sur le plan physique afin d’être prêt quand nous pourrons enfin débuter la saison. Ce sera difficile tout de même de reprendre comme ça le volant d’une F1 après 4 mois complet sans rouler. Ne pas piloter pendant des mois va tout rendre un peu plus compliqué pour la reprise.”