Privé de victoire ce dimanche à Singapour après un abandon forcé, Sebastian Vettel semble au plus mal. D’autant plus que son coéquipier Charles Leclerc, en ayant remporté 2 GP d’affilée (En Belgique et en Italie), puis en ayant empoché 4 “pole position”, semble s’affirmer comme nouveau numéro 1 de Ferrari. Une situation qui fait beaucoup de peine à Hamilton, qui a assuré se faire du “souci” pour son concurrent.

“Je me soucie vraiment de lui” a déclaré le pilote Mercedes. “Nous faisons partie de la même génération et je sais ce que c’est d’avoir des gens qui parlent négativement de vous, de se sentir rejeté et d’avoir le sentiment que l’autre membre de l’équipe reçoit toute l’énergie (…) “Je connais les troubles psychologiques auxquels vous êtes soumis en tant que pilote et athlète. Je sais que Seb traverse cette épreuve. Son coéquipier est en train de monter. Chez Ferrari à l’heure actuel, on dirait que les dirigeants ont mis tous leurs œufs dans le même panier, tandis qu’avant c’était Seb le pilote numéro 1. Maintenant, il semble que tout soit pour Charles et beaucoup de gens parient l’avenir sur lui.