L’écurie française Renault va pour la première fois de l’année rouler à domicile, ce dimanche, au Castellet. Même si la saison se joue sur 21 courses, celle-ci est toute particulière pour Renault.

On est une marque française historique, cela fait plus de 100 ans que l’on fait du sport automobile, le Grand Prix de France pour une marque française c’est un moment incontournable dans la saison” a déclaré Louis Bordes, directeur de la communication pour Renault Sport Racing. Et si le retour du Grand Prix de France a fait son retour en métropole l’année dernière après neuf an d’absence, Renault n’y est pas pour rien. “On a été sollicités, on a participé, on a soutenu le projet, Renault a poussé pour le retour d’un Grand Prix national car cela reste stratégique“.

Surtout, Renault joue gros sur cette course, après un début de saison mitigé. En effet, la marque française se place 5ème du classement constructeurs, derrière McLaren. Mais son pilote phare Daniel Ricciardo semble sur la bonne voie. Au dernier Grand prix, celui du Canada, Ricciardo a pointé à la 6ème place, son meilleur résultat en sept courses. D’ailleurs, Cyril Abiteboul, responsable de l’écurie, a fait savoir, à Monaco, qu’il ne voulait plus que voir ses voitures terminer régulièrement aux 7èmes et 8èmes places.

En clair, tous les espoirs sont permis pour Renault ainsi que le public ce week-end. En effet, quel fan de Formule 1 tricolore ne rêverait pas de voir une écurie françaises, gagner en France ?!