Arrivé 4ème du Grand Prix de Singapour ce dimanche, Lewis Hamilton revient sur cette course où aucune Mercedes n’est arrivée sur le podium. Dominé par les Ferrari et notamment Sebastian Vettel, le GP de Singapour a été compliqué pour Hamilton qui n’est jamais parvenu à faire peur aux monoplaces rouges.

“J’ai demandé ce) matin à tenter l’undercut mais c’était risqué. On pouvait ressortir dans le trafic et ça pouvait ne pas marcher, mais je me disais: ‘prenons au moins le risque, tentons-le !'” a-t-il déclaré. “(…) Avec le recul, on aurait dû s’arrêter au même tour que Vettel. Mes pneus étaient encore plutôt bons et, comme dès les tours suivants j’ai compris que j’allais ressortir des stands 4e, j’ai essayé de rester en piste le plus longtemps possible et j’ai poussé (…) Mais j’ai poussé tellement fort que j’ai ruiné mes pneus en deux tours, puis l’équipe m’a dit de rester en piste, mais à ce moment-là, mes pneus étaient morts et n’ont plus fait que de perdre en performance. Dans l’ensemble, on a juste manqué un peu de chance et notre processus de décision a été un peu malencontreux. Mais on se serre les coudes, on n’accuse jamais personne, on perd et on gagne en équipe.”