Alors que l’écurie Ferrari n’a pas brillé ce dimanche au Grand Prix de France face aux Mercedes, Sebastian Vettel, qui a lui terminé 5ème au classement général, a avoué que “nous avons encore beaucoup de travail”.

Nous devions tenter le record du tour. Cela fait au moins un point de plus car je ne pense pas que nous aurions pu nous battre pour la 4e place“, a confié le pilote phare des voitures rouges. “C’était une course un peu solitaire, je me suis battu au début avec les McLaren. Je me suis beaucoup dépensé, mais loin de la tête de la course. Les Mercedes peuvent aller plus vite quand elles le veulent et cela montre que nous avons encore beaucoup de travail. Nous devons nous rapprocher pour les mettre sous pression.”

De son côté, le pilote de chez Red Bull Max Verstappen, qui a terminé 4ème, a déclaré que, malgré le faire qu’il ait également fait une course un peu solitaire, “ce n’était pas ennuyeux pour autant”. Dans son viseur, le troisième de la course, Charles Leclerc. “Je pouvais le voir et c’était une bonne motivation pour essayer d’aller aussi vite que lui. Il faut pouvoir maintenir son effort
même si vous ne vous battez pas directement avec d’autres voitures.”. Mais Verstappen regrette un peu la fin de la course. “Dans les six ou sept derniers tours, je n’avais plus d’adhérence à l’arrière car j’ai sans doute trop usé mes pneus en tentant de coller à Charles mais je suis heureux d’être devant au moins une Ferrari et de terminer 4e sur une piste qui ne nous convient pas vraiment. Nous avons fait des progrès ce weekend, mais nous devons encore travailler dans tous les domaines pour nous battre pour la victoire.”