4e du Grand prix d’Australie ce dimanche, Sebastian Vettel est revenu sur sa course et les manques pour aller encore plus loin. Cela reste un week-end difficile pour la Scuderia Ferrari.

 

“Un week-end difficile pour nous. Nous prenons un nombre décent de points (12) mais ça n’est pas le résultat que nous voulions, ni la bonne forme que nous avions il y a quelques semaines (lors des essais hivernaux à Barcelone fin février), donc il va falloir étudier ça dans les prochains jours pour comprendre. Mais la prochaine course arrive vite (le 31 mars à Bahreïn) donc nous verrons ce qu’on peut faire. Pour aujourd’hui, il y a plusieurs raisons, il faut examiner ça mieux, mais nous ne pouvions pas faire plus. (…) C’était très dur pour moi avec les pneus à la fin, pas d’adhérence et pas de performance. Charles (Leclerc, son coéquipier) était plus rapide. Mais j’ai essayé et, à la fin, 4e et 5e pour l’équipe ça n’est pas mal, mais une minute derrière le vainqueur, c’est pas bien !”