Fort heureusement pour la Scuderia Ferrari, les juges ont décidé de ne pas sanctionner Charles Leclerc. Il reste donc à la troisième place de ce dernier Grand Prix de la saison, tandis que son écurie a écopé d’une amende de 50’000 euros.

En effet, la monoplace du Monégasque avait été contrôlée avant la course et contenait plus d’essence qu’annoncé la veille. “Le délégué technique a pu confirmer la masse de carburant dans le réservoir en la contrôlant selon la procédure spécifiée dans la TD/014-19. Il y avait une différence de 4,88 kg entre la déclaration de l’écurie pour la voiture 16 et la mesure du délégué technique. La déclaration de l’écurie était donc inexacte et constituait une infraction à la Directive Technique. Cela constituait à son tour une infraction à l’article 12.1.1.i du Code Sportif International. En conséquence, les commissaires ont déterminé que l’écurie devait recevoir une amende de 50’000 euros pour sa déclaration inexacte.