Décidément, cette victoire passée sous le nez a cause d’une pénalité au Grand Prix du Canada reste en travers de la gorge de la Scuderia. En effet, l’écurie Ferrari a fait savoir, ce vendredi, qu’elle allait présenter de nouvelles preuves pour disculper Sebastian Vettel.

Pénalisé de 5 secondes au dernier GP perdant ainsi sa première place au profit de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Ferrari vont tout faire pour revoir ce jugement. En marge du Grand Prix de France qui a lieu de week-end sur le circuit du Castellet, une réunion va être mise en plage pour examiner le recours interjeté par Ferrari, pour faire annuler la pénalité imposée à son pilote. “Nous respectons le travail des commissaires mais, dans la foulée du GP du Canada, nous avons mis à jour de nouvelles preuves. Nous pensons qu’elles prouvent très nettement que Seb (Vettel) n’a enfreint aucune règle en regagnant la piste“, a déclaré Laurent Mekies, directeur sportif de Ferrari lors d’une conférence de presse.

Un recours rendu possible puisque le Code sportif international de la Fédération internationale de l’automobile prévoir un droit en révision, en “cas de découverte d’un élément nouveau, significatif et pertinent, qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au moment de la compétition concernée“. Désormais, il advient aux commissaires sportifs d’étudier la validité de ce recours, avant de revenir sur leur décision initiale.