Après avoir été dans l’obligation d’abandonner au Grand Prix de Russie ce dimanche, le pilote Ferrari Sebastian Vettel s’est rendu à l’usine de son écurie ou il a rencontré Mattia Binotto, directeur de la Scuderia. Une expédition en Italie où Vettel s’est donné le droit de passer une journée au karting.

“Dimanche, c’était une mauvaise course, et même s’il y avait une chance pour moi de faire mieux, je voulais quand même venir ici”, a déclaré Sebastian Vettel à TKART Magazine.“C’est dommage de ne pouvoir le faire qu’aussi rarement, j’aimerais le faire plus souvent. C’est très amusant. J’aime faire du karting, j’aimerais en faire plus, mais je n’ai pas le temps avec toutes les courses. Peut-être que je dois mieux m’organiser !”

Dans le même temps, Sebastian Vettel s’est essayé au pilotage d’un kart KZ (qui possède un levier de vitesse et d’un embrayage à main), une première.“C’était la première fois pour moi. Il faut piloter de façon un peu différente, et évidemment les vitesses font que ça se rapproche un peu plus du pilotage de voitures. J’ai beaucoup aimé.”

Mais Vettel va vite devoir se concentrer, pour le GP du Japon, le 13 octobre prochain.