Le pilote de Ferrari, Sebastian Vettel, est le premier a évoqué une annulation du GP d’Australie qui débute ce week-end et qui doit lancer la nouvelle saison de Formule 1.

“J’espère que les autres seront d’accord, et nous espérons que cela n’ira pas aussi loin, mais si cela devait aller aussi loin, alors, c’est sûr, on tirerait le frein à main, a-t-il indiqué ce jeudi. Nous sommes un groupe de 20 gars et nous nous sommes réunis au cours des dernières années pour diverses circonstances sur divers sujets, et je pense que nous partageons une opinion commune sur les grandes décisions.”

Avant de poursuivre son analyse : “C’est une très, très grande décision et, comme je l’ai déjà dit, tu la prends en ta conscience. Nous serions, je pense, assez mûrs pour prendre soin de nous et tirer le frein à main dans ce cas.”