En marge des essais qualificatifs du Grand Prix du Japon, ce samedi à Suzkua, l’info est tombée : Sebastian Vettel quittera l’écurie Red Bull en fin de saison. Après six saisons passées au sein du team autrichien, ponctuées de quatre titres de champion du monde, l’Allemand s’apprête probablement à prendre la direction de Ferrari.

Les rumeurs étaient donc fondées. Malgré ses dénégations répétées, Sebastian Vettel quittera bien Red Bull en fin de saison. Mais alors que l’on pensait le départ de Fernando Alonso de Ferrari comme une condition préalable au transfert de Vettel, c’est le départ de ce dernier qui est donc annoncé le premier. De là à imaginer que le jeu de chaises musicales est déjà totalement planifié, il n’y a qu’un pas. Alonso rejoindrait McLaren-Honda et laissera la place de N.1 chez Ferrari à Vettel.

Au tour d’Alonso

Red Bull démarrera sur de nouvelles bases en 2015. Exit les ambitions de titre mondial. L’heure est à la reconstruction avec deux jeunes pilotes. Au très prometteur Daniel Ricciardo, 25 ans, plus performant que Vettel cette saison, l’écurie autrichienne va adjoindre le service du jeune Russe Daniil Kvyat, 20 ans. L’anti-chambre de Red Bull, Toro Rosso, dont est issue ce dernier, fera également sa cure de jouvence avec l’arrivée de Max Verstappen, 17 ans à peine.

Le prochain transfert majeur attendu dans les paddocks est donc celui de Fernando Alonso. A 33 ans, l’Espagnol sait qu’il doit faire le bon choix s’il entend reconquérir un titre de champion du monde.