Le bouillant Max Verstappen s’est encore rendu coupable d’une manoeuvre très limite sur Lewis Hamilton lors du GP du Japon. Les commissaires vont mener l’enquête.

L’écurie Mercedes-AMG, sacrée dimanche championne du monde des constructeurs de F1, a déposé une réclamation contre Max Verstappen (Red Bull) pour manoeuvre dangereuse lors de sa lutte contre Lewis Hamilton pour la 2e place du Grand Prix du Japon à Suzuka, a indiqué la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Mais cette réclamation tardive ne pourra être examinée par les commissaires de la FIA que lors du prochain week-end de F1, 21-23 octobre à Austin (Etats-Unis), les pilotes concernés ayant quitté le paddock du circuit de Suzuka et ne pouvant donc pas être entendus par la direction de course.