Devant les caméras de Canal +, Nico Rosberg a assuré ne pas avoir fait exprès de bloquer ses freins dans le dernier tour des qualifications du Grand Prix de Monaco. Non, évidemment que je ne l’ai pas fait exprès, a assuré le pilote allemand, qui s’est déclaré heureux que tout ait bien fonctionné pour moi, d’être en pôle ici, à la maison.

Alors que Lewis Hamilton pouvait encore récupérer la pole position, Rosberg a eu un léger accident qui a obligé les juges à déployer les drapeaux jaune et à mettre fin aux qualifications du Britannique.