Nico Rosberg a remporté le GP d’Autriche devant Lewis Hamilton. L’Allemand conforte sa place de leader au classement général devant son coéquipier chez Mercedes. A domicile, les Red Bull ont encore failli, alors que les McLaren n’ont pas réussi à confirmer leurs bons essais.

Même quand ils n’occupent pas les premières places sur la grille de départ, les Mercedes finissent par gagner. Respectivement 3e et 9e après les essais, Nico Rosberg et Lewis Hamilton ont une fois de plus réalisé le doublé lors du GP d’Autriche, huitième manche de la saison. Comme au Canada, l’Allemand a terminé devant son coéquipier, portant auteur d’un départ canon et qui lui a mis la pression tout au long du GP.

Pas suffisant pour faire douter le leader du classement général, qui compte désormais 29 points de plus que le Britannique. Partis aux deux premières places, les McLaren n’ont pas su gérer leur course. Valterri Bottas a abandonné la première place après un mauvais arrêt au stand et termine sur le podium, juste devant son coéquipier Felipe Massa, en pole au départ. C’est toujours mieux que pour les Red Bull, décevantes à domicile. Gêné par des ennuis mécaniques, Sebastian Vettel a dû s’arrêter une première fois aux stands, avant un abandon définitif dès le 36e tour.

Son coéquipier Ricciardo termine 8e, derrière les belles surprises Perez (6e) et Magnussen (7e). Pas non plus de réussite pour les Français. Tout comme son coéquipier (Kyvat), Jean-Eric Vergne a fini par abandonner 60e pour noircir le tableau des monoplaces Red Bull. Romain Grosjean (14e) et Jules Bianchi (15e) ont rapidement compris qu’ils ne feraient rien dans ce GP.