L’Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) a réagi lors d’un point presse à l’annonce par Red Bull du départ de Sebastian Vettel, samedi à Suzuka, à la veille du Grand Prix du Japon.

Q: Comment avez-vous réagi à l’annonce de la séparation entre Vettel et Red
Bull?

R: J’ai été surpris, mais je ne suis pas le seul, car tout le monde attendait une annonce de mon côté ce week-end. Or ma priorité c’est d’obtenir le meilleur résultat possible pour Ferrari, donc je me concentre là-dessus. Et quoi que je décide, la priorité actuelle c’est Ferrari. Car Ferrari est ici pour gagner. J’ai passé cinq années remplies de choses positives, et certaines choses semblent bonnes pour l’avenir. Il y a des choses qui n’ont pas marché, il faut les changer. Si on a un meilleur moteur l’an prochain, plus d’expérience avec le turbo, Ferrari aura tout ce qu’il faut pour être compétitif à nouveau.

Q: Où en êtes vous de votre réflexion personnelle, êtes-vous en contact avec plusieurs écuries?
R: Pas tant que ça, en fait. Les gens sont curieux, car il y a beaucoup de rumeurs, alors ils appellent et essaient d’en savoir plus sur ma position pour l’année prochaine. Je suis dans une position unique, car j’ai l’opportunité de faire ce que je veux, quand je veux et où je veux. J’ai faim de victoires, j’ai envie de redevenir champion du monde, d’être heureux, d’avoir une vie agréable. C’est une combinaison de choses et quand j’ai tout mis ensemble, il y a quelques mois, j’ai compris dans quelle direction je voulais aller. Depuis, je suis cette direction et tout se déroule comme prévu.

Q: Est-il possible que vous preniez une année sabbatique ou même que vous restiez chez Ferrari en 2015?
R: Pourquoi pas? Il y a beaucoup d’options. Il faut comprendre que de l’extérieur, vous voyez quelque chose, mais que de l’intérieur c’est très différent. Depuis deux ou trois mois, vous devriez commencer à comprendre dans quelle direction je vais. Quand je vous le dirai, vous comprendrez mieux…