Fernando Alonso, hospitalisé après une sortie de piste dimanche lors d’essais d’avant-saison en Formule 1, se rétablit bien à l’hôpital près de Barcelone, a annoncé lundi son écurie McLaren-Honda, selon qui l’accident a été causé par des rafales de vent.

Cette violente sortie de piste sur le circuit de Montmelo a déclenché une vague d’inquiétude autour du double champion du monde à seulement trois semaines du début de la saison au Grand Prix d’Australie, d’autant que des rumeurs contradictoires ont circulé sur les raisons de l’épisode. Fernando Alonso se rétablit bien à l’hôpital et discute avec sa famille, ses amis et le personnel hospitalier, a déclaré l’écurie lundi après-midi dans un communiqué.

La sortie de piste d’Alonso s’est produite entre les virages 3 et 4 du circuit de Montmelo lors de la 4e et dernière journée de ces essais d’avant-saison. Selon son écurie, qui s’était montrée rassurante, dimanche soir, après l’évacuation et l’hospitalisation de l’Espagnol, la vitesse de la voiture était d’environ 150 km/h au moment de sa sortie de piste. McLaren a fait savoir lundi avoir enquêté sur les raisons de l’accident et en avoir déjà tiré de solides conclusions à ce stade. Nos recherches montrent que l’accident a été causé par des rafales de vent imprévisibles sur cette partie du circuit, qui ont aussi affecté d’autres pilotes comme Carlos Sainz Jr, a expliqué l’écurie. Elle a démenti catégoriquement au passage plusieurs rumeurs comme celles d’une éventuel problème mécanique, électrique, voire un possible malaise du pilote.